EXPRESSION LIBRE...
Cette page est réservée à l'expression des groupes politiques qui composent le conseil municipal de Saint-Lys. Cette disposition est prise en conformité avec la loi "Démocratie et proximité" du 22 février 2002 (Article L. 2121-27-1). Les textes publiés dans cette page n’engagent que leurs auteurs.
Le groupe majoritaire

La démocratie. Au-delà d’un mot, un état d’esprit.

« Il était une fois, plusieurs petits barons déchus (et déçus) de l’ancien monde qui bougonnaient sans cesse et persiflaient en vain, songeant au temps où il était si bon du haut du donjon de guider seuls, la destinée de la cité et d’appuyer des décisions forcement sages et bienveillantes. De véritables bienfaiteurs, songeaient-ils. Cela pour le bonheur de leurs citoyens. Au fait, qu’en pensaient-ils, ces citoyens ? Inutile de gaspiller là trop de temps, disaient-il. Nous saurons bien faire leur bonheur malgré eux ! Qu’en pensaient leurs conseillers ? Ils ne peuvent pas savoir, puisque les princes et les barons ont toujours raison ! Patatras ! Le donjon s’écroula et la démocratie dans la cité déboula. Les citoyens profitèrent de l’occasion pour reconstruire sur les ruines du donjon une maison où ceux qu’ils auraient choisis pour l’habiter proposeraient la concertation et la co-construction pour tous les projets, avec la démocratie comme seul moteur. »
Du conte à la réalité.
Les décisions, les choix politiques ne se portent qu’au travers d’une vraie concertation, avec les acteurs concernés. C’est ce qu’applique votre majorité municipale sur nombre de leurs projets. Les critèresd’attribution des subventions ont été choisis par des associations. La réflexion sur les rythmes scolaires a été portée par les enseignants et les parents d’élèves dans un soucis d’écoute et de respect. L’organisation autour du futur « ancien collège rénové », véritable nouveau carrefour culturel pour la ville, sera débattue avec les futurs utilisateurs. La rénovation du COSEC sera prochainement co-construite avec les sportifs de notre ville. Les politiques sociales et culturelles, le développement urbain, rien n’échappe au débat participatif et contradictoire. Pour avancer dans la bonne direction, même si cela est coûteux en temps.
Rien ne devra plus jamais être fait sans vous. Les décisions de Saint- Lys vous concernent, qu’elles soient simples ou complexes. Le temps de l’échange est nécessaire, pour mettre en oeuvre des chantiers qui correspondent aux attentes d’une majorité de nos concitoyens et aux vrais besoins de notre ville.
C’est nouveau, et c’est heureux !

Le groupe majoritaire

 

Groupe d'élus "L'alternative pour Saint-Lys"

La maison de santé : un espoir ?

Le dossier d’une maison de santé traîne depuis plus de 10 ans. Aujourd’hui, aucun projet n’a débouché. Suite aux départs à la retraite des médecins qui ne sont pas remplacés, les docteurs restants, conscients de la gravité de la situation, ont décidé d’agir. Ils proposent de construire, à leur frais, une structure capable de regrouper les cabinets existant pour le bien de tous. Leur unique demande est que la municipalité leur cède un terrain communal. Parmi les terrains immédiatement disponibles, il y a celui des anciens services techniques, aujourd’hui désaffectés, face au collège.
Face à l’urgence, nous soutenons l’initiative des médecins et la mise à disposition pour l’euro symbolique de cet emplacement.

Départ de la maison de retraite la joie de vivre
Suite à notre intervention en conseil municipal, une rencontre a eu lieu le 18 octobre dernier. L’argument choc de la société Domusvi, pour justifier son départ à Fonsorbes, est d’oeuvrer pour une meilleure répartition sur le département, mettant fin ainsi à la concentration de trois établissements à Saint-Lys ! Mais comment la reconstruction à 2,5 km peut être considérée comme un aménagement du territoire ? Il s’agit purement et simplement d’une filouterie !
Nous avons demandé au maire, M. Serge Deuilhé, de convoquer au plus vite la société propriétaire de La joie de vivre pour envisager avec eux la reconstruction sur place avec agrandissement possible sur le terrain mitoyen.

Vos élus, Catherine RENAUX, Patrick LASSEUBE, Michèle STEFANI, Nicolas REY BETHBEDER et Josiane LOUMES vous présentent leurs meilleurs voeux pour 2017
Internet : http://alternativepoursaintlys.fr et http://canarddelayguebelle.over-blog.com
Sur Facebook : https://www.facebook.com/canarddelayguebelle

 

Groupe d'élus "Saint-Lys pour vous, avant tout"

Ils disent : « ensemble et transparence » !  Mais quand ?

… Un village où tout pouvait avancer sereinement avec des projets s’inscrivant dans les besoins de ses habitants. Un nuage obscur a traversé le ciel. Un émissaire de la république a livré une missive qui contenait des informations financières. Le contenu fut galvaudé par ceux-là même qui avaient mis en son temps le village en difficultés. Profitant de ce climat nébuleux, une partie du Conseil du village, aiguisée par un appétit glouton, tenta par des moyens divers de déverser un poison plus violent qu’on ne croit : la rumeur. Le Chef fut destitué par des manœuvres dont le fondement se trouvait, aux dires des Anciens, dans la convoitise, la jalousie et la quête du pouvoir. Leur objectif fut atteint et celles et ceux qui les ont suivi, par conviction ou pour d’autres motifs s’installèrent au Conseil. Un nouveau Chef fut désigné.
Depuis plus d’un an, « d’études en études », de « nous ne sommes pas au courant », à «nous verrons en commission », les mois s’égrenèrent aussi vite que les secondes qui passent. L’Ancien lève la tête et regarde ce qui se dessine à l’horizon. Il constate comme tant d‘autres que ce que « le Chef du Village » d’avant avait écrit et prédit était enfin réalisé. Non le village n’était pas en FAILLITE.  Alors pourquoi tout ce remue-ménage ? Pour quoi faire ? Comme avant ou presque. Hélas, NON ! Le libéralisme entre dans le village. Les nouveaux augmentent leurs indemnités et diminuent les aides aux associations, suppriment le voyage des aînés sans information préalable. Haro sur le social ! Et voilà la diminution drastique de la participation du village aux affaires sociales pour faire croire qu’on respecte les données de l’autorité extérieure. La réalité est tout autre. C’est que le « Chef du village » d’avant avait repris une maison de retraite, et le résultat entre les loyers et le remboursement des emprunts a permis en 2017 de réduire la participation du village de 100 000 € et sécuriser les emplois. Cela est passé sous silence. Les temps changent. (A suivre)

Jacqueline POL, Thierry ANDRAU, Jacques TENE







 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

democratie_participative
Conseil départemental 31
Logo région Occitanie

mairie

lettre 1 place Nationale
CS 60027 - 31470 Saint-Lys

telephone 05 62 14 71 71

mail mairie@saint-lys.fr

horloge Ouverture au public
- du lundi au jeudi de 8h à 12h et de 14h à 18h,
- vendredi de 8h à 12h et de 14h à 17h,
- samedi de 9h à 12h